Le brevet

La fin du cursus de la formation du JSP est l’obtention du brevet national de jeune sapeur – pompier (BNJSP)

Les conditions pour se présenter sont :

  • Etre âgé de 16 ans révolus et jusqu'au 31 décembre de l'année de ses 18 ans.
  • Avoir validé les modules et certificat pré requis,
  • Présenté son livret de formation et de suivi JSP,
  • Etre présenté par une association de JSP,
  • Fournir une autorisation parentale,
  • Etre reconnu apte médicalement.

L' Article 12. de l'arrêté du 10 octobre 2008 stipule :

La formation au brevet national de jeunes sapeurs-pompiers est sanctionnée par un contrôle des connaissances constitué des épreuves suivantes :

1. Deux épreuves écrites,

2. Trois épreuves pratiques

3. Des épreuves sportives

Les épreuves écrites et les épreuves sportives sont notées de 0 à 20.

Les épreuves pratiques sont évaluées « apte » ou « inapte ».

L’attestation de réussite aux épreuves du brevet national de jeunes sapeurs-pompiers est attribuée à tout candidat qui a obtenu un total de 30 points sur 60 aux épreuves sportives et une note de 12 sur 20 à chaque épreuve écrite, sans épreuve pratique jugée « inapte ».

Toute note inférieure à 6 sur 20 ou une appréciation « inapte » dans l’une quelconque des épreuves écrites, pratiques ou sportives est éliminatoire.

Toutefois, le candidat qui n’a pas réussi l’une ou plusieurs des épreuves susvisées a la possibilité de s’y présenter une seconde fois dans un délai de douze mois, sans toutefois dépasser l’âge limite fixé par l’article 8 décret du 28 août 2000 susvisé.

En cas de nouvel échec, il est éliminé et doit suivre à nouveau la formation de l’unité de valeur au titre de laquelle il a été éliminé, au plus tard pendant l’année scolaire suivant son échec. Le candidat conserve le bénéfice des unités de valeur qui ont été acquises précédemment.

Voyons maintenant le détail de ces différentes épreuves telles qu'elles sont décrites dans le guide national de formation (GNF):