Devenir SPP

Les sapeurs – pompiers professionnels sont des fonctionnaires territoriaux ayant pour mission exclusive d’assurer le fonctionnement des services d’incendie et de secours.

Pour ce qui concerne leur rémunération et leurs règles de gestion, ils relèvent du statut de la fonction publique territoriale.

Le décret n° 2012 – 728 du 10 mai 2012 applicable au 1er janvier 2013 définit deux niveaux d'accès sont ouverts par concours, selon votre niveau d'études :

Sapeur : Il existe deux concours sur épreuves pour devenir sapeur – pompier 1ère classe, en fonction de votre expérience préalable ou non du monde sapeur – pompier et un recrutement sans concours au grade de sapeur de 2ème classe de sapeurs-pompiers professionnels. Ces deux concours et le recrutement sans concours sont organisés au niveau départemental par le S.D.I.S.

Concours SPP 1ère classe :

Sans expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 1°

Avec expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 2°

 

 

 

Etre titulaire :

 

 

  • D'un diplôme homologué de niveau V.
  • D'une qualification reconnue équivalente à l'un de ces titres ou diplômes

 

Etre sapeur – pompier volontaire

 

Et

 

Justifier de 3 ans de services effectifs au moins en qualité de :

 

  • Sapeur – Pompier  Volontaire.
  • Jeune Sapeur – Pompier,
  • Volontaire du service civique assurant des missions de sécurité civile
  • Sapeurs-pompiers auxiliaire
  • Militaire de la Brigade des Sapeurs – Pompiers  de Paris,
  • Militaire du Bataillon des Marins – pompiers  de Marseille,
  • Militaire des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile et ayant suivi avec succès la formation initiale des S.P.V. de 2ème classe ou une formation au moins équivalente.

Sans concours SPP 2ème classe

Etre sapeur – pompier volontaire

Et

Justifier de 3 ans de services effectifs au moins en qualité de :

  • Sapeur – Pompier  Volontaire.
  • Jeune Sapeur – Pompier,
  • Volontaire du service civique assurant des missions de sécurité civile
  • Sapeurs-pompiers auxiliaire
  • Militaire de la Brigade des Sapeurs – Pompiers  de Paris,
  • Militaire du Bataillon des Marins – pompiers  de Marseille,
  • Militaire des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile et ayant suivi avec succès la formation initiale des S.P.V. de 2ème classe ou une formation au moins équivalente.
  • Une embauche possible si 2 recrutements SPP 1ère classe dans l'année civile.

Lieutenant : ouvert aux candidats titulaires d'un titre ou diplôme sanctionnant deux années de formation classée au moins au niveau III ou d'une qualification reconnue comme équivalente.

  1. A. Conditions générales d'accès à la fonction publique :
  • Homme ou femme,
  • Être de nationalité française,
  • Sapeur : être âgé de 18 à 24 ans au plus au 1er janvier de l’année en cours*
  • Lieutenant : être âgé de 29 au plus au 1er janvier de l'année du concours*
  • Jouir de ses droits civiques,
  • Se trouver en position régulière au regard des dispositions du code du service national,
  • Les mentions portées au bulletin n° 2 du casier judiciaire doivent être compatibles avec les fonctions de S.P.

* report de la limite d’âge possible sous certaines conditions.

Les dispositions fixant les différentes possibilités de reports des limites d’âge exigées pour pouvoir se présenter à tous les concours de la fonction publique territoriale sont déterminées par le décret n° 85 – 1229 du 20 novembre 1985 modifié relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale.

Ces mesures, applicables aux concours externes de S.P.P., sont, pour l’essentiel, les suivantes :

  • Un an par enfant ou personne effectivement à charge, dans les conditions fixées par la loi n° 75 – 376  du 20 mai 1975, en faveur des candidats des deux sexes, quelle que soit leur situation de famille.
  • Au titre des services militaires ou du service national dans les conditions suivantes :

1°  Candidats justifiant de services militaires ou service national effectués à titre obligatoire :

Pour les candidats ayant accompli leur service national après le 2 septembre 1972, la limite d'âge est reculée d'un temps égal à celui qui a été passé effectivement dans le service national actif accompli dans l'une des formes prévues par le code du service national.

2°  Candidats ayant souscrit un engagement dans l'armée :

Pour les sous-officiers de carrière et les militaires non officiers engagés n'ayant pas accédé à un emploi public par la voie des emplois réservés, la limite d'âge est reculée, dans la limite de dix ans, d'un temps égal à celui qui a été passé effectivement sous les drapeaux.

  • De la durée des services accomplis en qualité d'agent titulaire ou non titulaire des collectivités et établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n° 83 – 634 du 13 juillet 1983.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2002, en application de cette disposition, toutes les années de services accomplis, au 1er janvier de l’année du concours, en qualité de sapeurs-pompiers volontaires seront prises en compte et ouvriront droit à un report équivalent de la limite d’âge. Le dossier d’inscription devra comporter tout justificatif utile à cet effet ( attestation du S.D.I.S., copies des actes d’engagement etc …).

Enfin, pour déterminer la limite d’âge applicable à un candidat, il convient d’ajouter à la limite d’âge supérieure, fixée par le texte de référence, les périodes de reports obtenues conformément à ces principes.

  1. B. Conditions d'aptitude physique et médicale :
  • Taille minimale Homme ou femme : 1 m 60 avec une tolérance de 3 cm,
  • Être déclaré apte médicalement par un médecin de sapeurs-pompiers,
  1. C. Inscription :
  • Sapeur                  :           directement auprès du S.D.I.S. organisateur,
  • Lieutenant            :           directement auprès de la D.S.C.
  1. Concours :

1. Epreuves de préadmissibilités :

 

Sapeur 1ère classe:

Sans expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 1°

Avec expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 2°

 

 

 

― une dictée (durée de l’épreuve : trente minutes ; coefficient 1) ;

 

― deux problèmes de mathématiques (durée de l’épreuve : une heure ; coefficient 1).

 

Chacune de ces épreuves est notée sur 20.

 

  • Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une de ces épreuves et toute note moyenne inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire et n’autorise pas la participation à l’épreuve d’admissibilité

L’épreuve de préadmissibilité consiste en

 

une dictée

et

une épreuve constituée de questions à réponses ouvertes et courtes portant sur les unités de valeur relatives à la formation des sapeurs volontaires de 2ème classe dans les trois domaines d’intervention de la lutte contre les incendies, du secours à personnes et de la protection des biens et de l’environnement dont le programme est fixé par arrêté du ministre de l’intérieur (durée de l’épreuve : une heure).

 

Cette épreuve est éliminatoire. Seuls les candidats ayant obtenus une note au moins égale à 12 sur 20 sont autorisés à participer à l’épreuve d’admissibilité.

2. Epreuves d'admissibilités :

Sapeur 1ère classe :

Sans expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 1°

Avec expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 2°

 

L’épreuve d’admissibilité comprend des épreuves physiques et sportives :

 

― une épreuve de natation (50 mètres nage libre) ;

 

― une épreuve d’endurance cardio-respiratoire (Luc Léger) ;

 

― une épreuve de souplesse ;

 

― une épreuve d’endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage) ;

 

― une épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs ;

 

― une épreuve d’endurance des membres inférieurs (Killy).

 

Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d’un barème fixé par arrêté du ministre de l’intérieur.

La note de l’épreuve d’endurance cardio-respiratoire est affectée d’un coefficient 2, les notes des autres épreuves sont affectées d’un coefficient 1.

Le total des points obtenu est divisé par 7.

Cette note moyenne constitue la note des épreuves physiques et sportives, elle est affectée du coefficient 7.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une de ces épreuves et toute note moyenne inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

Lieutenant 1ère classe:

  • Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier d’actualité suivie de la présentation d’une note formulant des propositions argumentées sur une question posée. (3 h, coeff. 2 ).

Cette épreuve a pour objet d'apprécier la cohérence du raisonnement et la qualité d'expression du candidat.

  • Questionnaire à choix multiples portant sur des éléments essentiels du droit public, des questions européennes, des finances publiques et de la sécurité civile ainsi  que sur des connaissances scientifiques et techniques relatives à la gestion des risques et de l'environnement.( 2 h, coeff. 2 ).

Cette épreuve a pour objet d'apprécier les connaissances d'ordre institutionnel ainsi que ses connaissances théoriques utiles à l'exercice des missions confiées à un Lt de 1ère classe SPP.

3. Epreuves d'admission :

Sapeur 1ère classe:

Sans expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 1°

Avec expérience pompier

décret 2012 – 728  art 5 – 2°

 

  • Entretien de 15 min avec le jury : connaissances générales et motivation. (5 min de présentation et 10 min de conversation avec le Jury, Coeff. 4).

 

Lieutenant 1ère classe:

Elles comprennent :

1. Des épreuves physiques et sportives identique à celles de sapeur 1ère classe.

Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d’un barème fixé par arrêté du ministre de l’intérieur. Le total des points obtenu est divisé par 6. Cette note moyenne constitue la note des épreuves physiques et sportives, elle est affectée du coefficient 2.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une de ces épreuves et toute note moyenne inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire

2. Entretien avec le jury : présentation du candidat et de ses motivations (5 min maximum), exposé du candidat sur un sujet d’actualité tiré au sort et réponses aux questions du jury (5 min maximum d’exposé après une préparation de 25 min). ( durée de l'épreuve 25 min - Coeff. 4 ).

Une fois reçu au concours, le lauréat ( sapeur ou lieutenant ) dispose alors de trois années pour être recruté en qualité de sapeur – pompier professionnel. Ils doivent alors chercher un poste vacant et peuvent postuler partout en France.

  1. E. Sans concours :

Un recrutement sans concours au grade de sapeur de 2ème classe est instauré en complément du recrutement par concours permettant l’accès au grade de sapeur de 1ère classe. Ce mode de recrutement, facultatif, ouvert notamment aux sapeurs-pompiers volontaires, est contingenté et conditionné par les recrutements issus des concours. Les autorités territoriales conservent ainsi la maîtrise de leurs recrutements.

Les textes n'imposent aucune épreuve et n'en n'interdit aucune.

Les annales :

Annales 17.04.2007 - SDIS 69.pdf

Annales 17.04.2007 - math - SDIS 69.pdf

Annales 17.04.2007 QROC SPV SDIS 69.pdf

c_spp2_math13_02.pdf

concoursSPP2cl_2002_sans_corrig_s_01.pdf

concoursSPP2cl_2003_corrig_s_01.pdf

concoursSPP2cl_2003loireatlantique_corrig_s_01.pdf

concours_spp2_interne_sdis_06.pdf

ltn2002_qroc.pdf

ltn2002_qroc_c.pdf

ltn_ext_qcm2002.pdf

qroc 2002.doc

sap_2001_math_est.pdf

sap_34_1999.pdf