Devenir sp militaire

Les sapeurs – pompiers militaires sont affectés soit :

  • A la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris ( B.S.P.P. ) unité qui dépend du génie,
  • Au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille ( B.M.P.M.) qui dépend de la marine.
  • Dans Les militaires des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile ( U.I.I.S.C. ) qui participent aux luttes contre les feux de forêt et aux autres catastrophes, en renfort des unités civiles, sur le territoire français comme à l’étranger.
  • Dans l’armée de l’air, pour assurer la sécurité des bases aériennes.
  1. A. B.S.P.P. :

Conditions d’accès :

  • Etre de nationalité française,
  • Avoir 18 ans révolus, à 25 ans,
  • Posséder un diplôme scolaire ( B.E.P.C. à BAC + 2 )
  • Mesurer entre 1,60m et 1,96m,
  • Avoir un poids en rapport avec la taille
  • Détenir une bonne condition physique,
  • Etre médicalement apte,
  • Avoir une bonne vue sans correction ( pas de lunettes, de lentilles ni de correction chirurgicale ) sauf pour la filière S.A.V.
  • Ne pas avoir été condamné pour faute contre l'honneur ou la probité,
  • Avoir effectué la journée d'appel de préparation à la défense.

 

a.  Les Tests de Présélections :

Après avoir déposé votre dossier dans un centre de sélection, vous serez convoqué pour une série de tests qui se déroulent sur 3 jours dans les centre de sélection de l'armée de terre .
Ils comprennent :

  • Une visite médicale ;
  • Des tests physiques :

- Parcours Luc LÉGER :

- Parcours d’évaluation physique : Il s’agit d’un parcours d’obstacle de 60 m chrono­métré, à effectuer deux fois et comportant à la fin du deuxième tour un porté de sac.

- Epreuve des tractions : Il s’agit de réaliser au minimum, pour les hommes 10 tractions complètes en pronation et pour les femmes 30 secondes de suspension à la barre fixe.

  • Des tests psychotechniques :    Ces tests informatisés permettent d’évaluer :

- la personnalité du candidat ;

- son potentiel intellectuel ;

- sa capacité à réagir devant une situation de stres­s

  • Un entretien d'évaluation :

Il s’agit pour l’évaluateur d’effectuer un bilan de la sélection afin de déterminer, si le candidat possède le profil recherché.

b. Les Filières et les Contrats :

Il existe 3 filières d'engagement :

Filière sapeur-pompier

  • La formation initiale dure 8 mois.

Filière sapeur – pompier secours à victime :

  • Destinée aux candidats portant des lunet­tes ou des lentilles. Cette filière est limitée aux seuls emplois de la mission de secours à victime.
Filière spécialiste

  • Les spécialistes occupent des postes dans les services correspondant à leur formation : à partir du CAP, dans les métiers du bâtiment, mécanique automobile, communication, informatique, administration, santé, restauration, musique…
  • Ils passent un essai professionnel avant d'intégrer la formation de 2 mois

À retenir :

  • Le choix et la durée du primo contrat dépendent des résultats aux épreuves de sélection et du souhait du candidat.
  • Quel que soit le type de contrat (E.V.A.T. ou V.D.A.T.), la formation initiale et l’emploi opérationnel ou technique sont identiques.

Il existe 2 types de contrat :

  • Engagé Volontaire de l'Armée de Terre ( E.V.A.T. )

Il faut avoir un niveau minimum équivalent au C.A.P., B.E.P. ou brevet des collèges.

  • Volontaire De l'Armée de Terre ( V.D.A.T. )

Le contrat d'1 an renouvelable jusqu'à 4 fois peut conduire à un contrat d'engagement en fonction des compétences et de la demande du candidat. Ce contrat peut être souscrit dans les 2 filières d'engagement, il n'y a pas de condition de diplôme minimum.

La formation initiale d'un sapeur-pompier de Paris représente environ 600 heures de cours réparties sur 8 mois.

  1. A. Marins – Pompiers :

Divers choix s’offrent à vous :

  • Devenir officier ou non – officier,
  • Devenir Volontaire dans les armées au B.M.P. ( aucun diplôme requis, contrat de 1 an renouvelable 4 fois ),
  • Souscrire un Engagement Direct ( niveau B.E.P. au minimum, contrat de 10 ans renouvelable ).

Toutefois, il faut réunir les conditions suivantes :

 

Etre âgé entre 18 et 26 ans selon le contrat,

Etre de nationalité française,

Jouir de vos droits civiques et être de bonne moralité,

Avoir effectué la journée d'appel de préparation à la défense,

Etre reconnu(e) apte physiquement et en particulier : avoir la taille minimale de 1,54 m, avoir une acuité visuelle minimale de 10/10° pour un œil et 6/10° pour l'autre sans correction.


Les Tests de Présélections pour les non officier en engagement direct contrat de 10 ans :

Les dossiers sont reçus toute l’année au B.I.C.M. ( bureau d’information sur les carrières de la marine ) de votre région ou directement au Bureau de recrutement du bataillon.

a. Evaluation :

Vos acquis scolaires seront évalués à l’aide d’un Q.R.O.C.dans les matières suivantes :

Mathématiques,                Durée : 33 minutes

Activités numériques, Proportionnalité, Notions statistiques, Opérations décimales et fractions, Identités remarquables, Racines carrées, Equations et équations du second degré, Equations et inéquations,  Système d'équations, Fonctions (exp., log, nép, numériques),  Limites de fonctions,  Nombres complexes, Suites numériques, Géométrie et géométrie analytique, Triangle, parallélogramme, Vecteurs, Propriétés ( Thalès, Pythagore).

Sciences physiques,                     Durée : 32 minutes

Chimie ( collège, 2de, 1ère , terminale ),

Electricité ( 1ère et terminale),

Electronique ( 1ère et terminale),

Mécanique ( collège, 2de, 1ère et terminale ),

Connaissances grammaticales et littéraires,                    Durée : 15 minutes

  • Analyse de phrases, Conjugaison, Genre littéraire, Orthographe, Rédaction, Vocabulaire + notions dans :  l'Histoire littéraire, Linguistique, Poésie, Roman, Théâtre.

Anglais,                Durée : 19 minutes

 

Grammaire et conjugaison.

b. Oral :

Après exploitation de votre dossier vous serez convoqué(e) au S.L.P.A. (service local de psychologie appliquée) de la marine dont vous dépendez, où vous passerez :


-  Des tests psychotechniques fondés sur le raisonnement et l’intelligence logique ;

 

- Un entretien avec un psychologue afin d’évaluer votre degré de motivation, vos capacités d’adaptation, votre aptitude à exercer la spécialité de marin – pompier.


Au vu des résultats obtenus la commission de sélection statuera sur votre demande.

c. Aptitudes physiques

Vous serez ensuite convoqué(e) à Marseille pour effectuer :

-       l’épreuve de vertige ( monter à une échelle de 25 m ).

-       les épreuves sportives :

Hommes

VAMEVAL   :           Il débute à une vitesse de 8,5 km / h. Les vitesses de courses sont réglées au

moyen d’une bande sonore émettant des bips à chaque intervalle calculé. A chaque bip, vous devez ajuster vous même votre vitesse en vous retrouvant exactement au niveau des repères placés tous les 20 m sur une piste de 400 m. Sur ce test, on autorise un retard de plus ou moins 1 à 2 m avant les repères. Sachant que vous débutez le Vameval à 8,5 km / h pendant 2 minutes, cet ajustement est facilement réalisable après 1 ou 2 tours de piste, puis le test commence à accélérer progressivement.

20 paliers (18 km / h )  =  20 / 20

Appuis Faciaux ( pompes )        :           22 répétitions

Abdos                                          :           50 répétitions

Détente verticale                          :           40 centimètres

Tractions                                     :           24 secondes

Position de départ : suspendu à une barre, position des mains en

supination, écartées de la largeur des épaules environ, bras tendu.

Position haute : amener le menton au dessus de la barre par traction

complète des bras, coudes au corps.

Natation                                    :           100 m nage libre et une apnée de 5 m.

Epreuve en moins de 3,30 min

Femmes

VAMEVAL                  :           épreuve identique aux hommes,

15 paliers ( 15,5 km/h ) = 20 / 20

Appuis Faciaux             :           22 répétitions

Abdos                            :           50 répétitions

Détente verticale           :           40 centimètres

Tractions                                   :           24 secondes

Natation                        :           100 m nage libre et une apnée de 5m.

Epreuve en moins de 3,30 min

Formation

A la suite d’une période de 4 semaines de formation militaire dans un centre d’incorporation de la marine vous serez affecté(e), à l’école des Marins - Pompiers à Marseille. Une formation professionnelle de 20 semaines vous sera dispensée, sanctionnée par un brevet de formation qui vous permettra d’être équipier, puis chef d’équipe sur les engins de secours à personnes et d’incendie ( urbains, feux de forêt ou de bateaux ).


A l’issue de cette formation vous serez affecté(e) en compagnie opérationnelle, de soutien ou technique, où, sous la responsabilité d’un tuteur de formation, vous développerez votre expérience sur le terrain.

  1. A. Les U.I.I.S.C. :
  • Etre âgé(e) entre 18 et 26 ans,
  • Avoir effectué l’appel de préparation à la défense,
  • Etre apte à servir en tout lieu et en tout temps,
  • Etre titulaire, au minimum, d’un C.A.P. ou d’un B.E.P.,
  • Si possible, détenir des diplômes de sécurité civile et (ou) être sapeur – pompier  volontaire,
  • La durée du contrat est de 1 an renouvelable 4 fois. Les permissions sont de 45 jours,
  • Possibilité de souscrire un contrat d’engagement ( E.V.A.T. ) après 10 mois de volontariat en fonction des places disponibles et des résultats obtenus dans l’emploi

Il existe 5 Centres de Sélection et d’Orientation en France qui permettent de vérifier l’aptitude à l’engagement dans l’armée de terre. Cette évaluation comporte :


1. Une visite médicale,

2. Des tests physiques,

Vous serez testé sur trois épreuves physiques dont les résultats sont déterminants.

Ces tests informatisés permettent d’évaluer :

la personnalité du candidat ;

son potentiel intellectuel ;

sa capacité à réagir devant une situation stressante.

Hommes :

  • Atteindre le palier 10 au test navette Luc Léger ;
  • Réaliser au moins 10 tractions ;
  • Effectuer deux tours sur un parcours d’obstacles en moins de 2 min et 30 sec.+

Femmes :

  • Atteindre le palier 7 au test navette Luc Léger ;
  • Réaliser une traction et tenir la position pendant 30 sec au moins ;
  • Effectuer deux tours sur un parcours d’obstacles en moins de 3 min.

3. Un entretien d’évaluation

Il s’agit pour l’évaluateur d’effectuer un bilan de la sélection afin de déterminer, si le candidat possède le profil recherché.

  1. B. L'armée de l'air :
  • Etre de nationalité française,
  • Avoir 18 ans révolus,
  • Répondre aux exigences physiques et médicales,
  • Avoir effectué la journée d'appel de préparation à la défense.

Deux niveaux de recrutement :

  1. 1. Militaire technicien de l'air :

L'activité du militaire technicien de l'air " pompier " s'exerce dans le domaine de la prévention et de l'intervention en matière de sécurité incendie et de sécurité nucléaire.

Ainsi il pourra être employé comme :

  • Servant ou conducteur des véhicules d'intervention,
  • Sous certaines conditions, chef d'équipe des véhicules d'intervention,
  • Stationnaire au sein d'un poste de sécurité incendie,
  • Equipier d'un groupe de sauvetage,
  • Aide permanent de sécurité nucléaire,
  • Membre d'une équipe de détection et de décontamination NBC de matériel.

Le stage de formation militaire, de 6 semaines, comprend :

  • Une éducation militaire, une instruction civique,
  • Une formation de base de combattant.

Les contrats sont de 5 ans.

  1. 2. Sécurité incendie et sauvetage (sous – officier) :

L'activité du sous – officier spécialiste "sécurité incendie et sauvetage" porte sur :

  • La lutte contre les feux d'aéronefs, de bâtiments et de forêts,
  • Le sauvetage de personnes lors des sinistres,
  • L'application des premiers soins aux brûlés, asphyxiés, noyés et électrocutés,
  • L'instruction du personnel sur la prévention incendie et l'emploi des matériels de première intervention.

Sa formation initiale qui dure 16 semaines, comprend :

  • Une instruction militaire : règles militaires, organisation du milieu de vie, sécurité – protection,
  • Une formation du combattant : armement, tir, transmissions, topographie et combat
  • Une instruction civique
  • Une éducation physique et sportive

La fin de cette formation est sanctionnée par le certificat d'aptitude militaire.

Ce diplôme lui permet ensuite d'accéder à la formation professionnelle du spécialiste sécurité incendie et sauvetage qui dure 20 semaines.

Cette dernière formation comprend :

  • La prévention des risques incendie,
  • L'hydraulique,
  • L'étude des matériels de lutte contre l'incendie et les agents extincteurs,
  • La lutte contre les feux d'aéronefs et d'installations,
  • La protection  contre les risques liés aux armées nucléaire et les interventions dans le cadre de la sécurité nucléaire,
  • Le secourisme : PSE 1 et PSE 2

La fin de cette formation est sanctionnée par le certificat élémentaire de la spécialité.

Les contrats sont de 5 ans.